Nos influences soniques... (19/07/07)

Trumpet.jpg

Les trompettes de Jericho: puissantes, surprenantes et destructrices, elles ont beaucoup influencé nos concerts (et les acouphènes d'un bon paquet de voisins innocents).

Mon col de chemise pelle-à-tarte qui flappite au vent quand je prends une grosse pente à vélo: c'est mon côté vintage (dylan).

Le bruit du modem téléphonique: vous vous rappelez?

 

Ses vies, ses oeuvres et feu ses amygdales.

hell.jpg
IL ETAIT UNE FOIS...
une banale ablation des amygdales à l'âge de 6 ans.

VOILA MAINTENANT QU'ON EN A FINI AVEC MES AMYGDALES CAUSONS WOK'N'WOLL!

Primo: les dylans Municipaux sont deux (le chanteur s'appelle Dylan, et celui qui fait toute la musique s'appelle Municipal).

Deuxio: Ils se sont rencontrés au sein d'un groupe de Krautrock janséniste baptisé les Bolides . Avant Dylan jouait dans Ultravolta, un groupe d'indie pop délicate avec une majorité de fille dedans. Pendant ce temps là, Municipal explorait les limites duTrash-Grind-Sludge-Metal au sein de D*F*cator.

De leur décision contre-nature de former un groupe est né dylan Municipal, un duo de choc bien décidé à faire n'importe quoi, mais avec puissance, décalage et chant francophone.

Tertio: nous avons entre autres participé aux 4 compilations du collectif piloTTi, ce qui n'a pas été très difficile à faire puisque nous faisons partie des têtes "pensantes" (il faut le dire vite) de ce fier possee. Quelques méfaits soniques ont aussi été commis par nos soins sur de belles compilations made in adecouvrirabsolument.com et Sorry But Home Recording.

Nous avons aussi fait partie des préselections CQFD des Inrockuptibles pour les éditions 2004 et 2006, là c'était moins de la tarte, et nous n'avons jamais passé le cap de la sélection finale.

Mais tel un phoenix prenant une douche à jet multi-directionnel pour se débarasser des p'tites plaques de mazout de la dépression nous allons sortir notre premier album baptisé "COURTERMISME" à la mi-septembre!


Punaise ça va être terrib'.